Préparer sa grossesse naturellement avec Empowerment

Augmente tes chances de conception et réduit les risques pour ta santé et celle de ton bébé grâce à la naturopathie. Aujourd’hui, dans cet article je te livre mes meilleurs conseils, afin de préparer ta grossesse naturellement. Alimentation ; les aliments à éviter et ceux à privilégier. Comment booster ta fertilité. Développement personnel et travail sur la sphère psycho-émotionnnelle. Les activités physiques conseillées.

Préparer sa grossesse naturellement
fertilité naturopathie projet bébé bébé bio quand est-ce que je suis fertile

La Naturopathie, incontournable pour préparer sa grossesse naturellement

“La grossesse n’est pas une maladie”, cependant dans notre culture occidentale, nous avons tendance à diaboliser la grossesse comme un état souvent pathologique.

La naturopathie, est alors une alliée formidable pour appréhender la pré-conception, la grossesse ainsi que le post-partum. Elle limitera les risques de malformations du fœtus, et n’aura que des bénéfices sur ton capital santé et celui de ton enfant.

Le bilan en naturopathie

Le bilan naturopathique est un bilan a visée non médicale, mais global et complémentaire à ce qui est fait avec ta sage-femme et/ou ton gynécologue. Un bilan naturopathique, mais pour quoi faire ?

Il est important avant de se lancer dans une grossesse de faire un “check-up” global sur tes habitudes de vie afin de préparer le “terrain” : alimentation, sommeil, état physique et psycho-émotionnel, pratiques sportives et gestion du stress.

Les échanges avec le/la naturopathe lui permettra de dresser un bilan et d’adapter les conseils par rapport à tes objectifs. Pour un premier bilan, il te faut prévoir 1h30/2h de consultation, puis à la suite t’es remis un plan d’action, une fiche de route… Le naturopathe est un véritable allié, un “éducateur de santé” et saura t’accompagner dans ton projet avec écoute et bienveillance.

L’alimentation des futurs parents

Tout comme le carburant que tu vas mettre dans ta voiture, ton alimentation est la source d’énergie essentielle afin de favoriser le terrain le plus propice pour accueillir bébé. Il te faudra adopter une alimentation saine et équilibrée. Je dirai même issue de l’agriculture biologique, locale et de saison au plus possible !

Phase 1 : pré-conception, une détox sur mesure

Faire une détox c’est comme faire un grand ménage de Printemps. Détox, purge, jeune sec ou hydrique, monodiète… En voila des termes qui souvent posent questions. Le bilan naturopathique te permettra de déterminer ce qui est le mieux pour toi.

L’objectif premier étant de “nettoyer” ton corps de ses déchets. Tout en soutenant les fonctions hépatiques afin de contribuer à un état de santé favorable pour accueillir bébé dans des conditions optimales.

Il est conseillé de s’y préparer 4 mois avant la première tentative de conception car c’est le temps minimum qu’il faut au corps afin d’éliminer certaines toxines.

Pour les futurs parents fumeurs, il sera avant tout question d’arrêter le tabac, les drogues et de fortement limiter sa consommation d’alcool. Sachez qu’il faut environ 3 mois pour que les spermatozoïdes se désinhibent totalement de l’alcool consommé !

Voici quelques habitudes et aliments à éviter pour favoriser ta détox. Ainsi que ceux a privilégier.

A éviterA favoriser
Tabac, drogues, alcool
Aliments industriels, transformés et raffinés
Les polluants extérieurs et pesticides
Les graisses animales
Les produits laitiers
Caféine
Fruits et légumes verts : le poireau, les choux, l’artichaut, l’avocat, le cresson, la pomme
La betterave, le radis noir, le fenouil, le pamplemousse, le pruneau
Infusions: le romarin, le bouleau, le pissenlit, la menthe poivrée, la reine-des-prés
Boire beaucoup d’eau

Phase 2 : Conception, booster la fertilité

Booste ta fertilité en optimisant une alimentation qui aidera à l’équilibre de ton cycle féminin. Ainsi tu équilibreras :
– la production de tes hormones FSH (Hormone Folliculo Stimulante) qui permet la production d’ovules
-et la LH (Hormone Lutéinisante) qui stimule les ovaires afin de libérer un ovule et à réguler la production de la progestérone.

Voici quelques habitudes et aliments à privilégier afin de booster ta fertilité ainsi que ceux à éviter.

A éviterA favoriser
Tabac, drogues, alcool
Aliments industriels, transformés et raffinés
Caféine
l’excès de sel et de graisses animales
Les protéines au lait de vache PLV

Légumes et fruits frais de saison
La vitamine B9 (acide folique) que l’on trouve dans les verdures foncées, les fruits secs, la levure de bière
Acides gras essentiels (oméga 3, 6) : huile végétale de noix, de chanvre, d’onagre.
Les brassicacées (chou, chou de Bruxelles, brocoli, chou-fleur)
Les algues
Les légumineuses
Les moules, les palourdes, les huitres
Un apport suffisant en protéines.

Détermine tes périodes fertiles

Après la période de pré-conception naturopathique vient le temps pour la conception ! Je te livre quelques clés pour reconnaître tes phases fertiles et augmenter tes chances de concevoir.

Cycles irréguliers et mythe de l’ovulation au 14ème jour

Il existe une multitude d’applications numériques qui te diront avec plus ou moins de précisions votre date d’ovulation. Mais beaucoup de femmes ne comprennent pas pourquoi cela ne fonctionne pas.

Et bien, c’est tout simplement parce que beaucoup de ces applications sont basées sur un cycle de 28 jours avec l’ovulation au 14ème jour. Ou bien elles ne prennent pas en compte tous les indices de fertilité.

Mais, nous ne sommes pas toutes égales face au cycle menstruel et il n’y a pas de règles pré-établies. Par exemple, il est possible que tu ovules au 17ème jour et non au 14ème !

Il est important dans la conception d’un projet de grossesse de s’entourer de professionnels compétents et qui seront à votre écoute, afin de vous prodiguer les meilleurs conseils. Si tu ne te sens pas écoutée, alors fuies !

Comment reconnaître tes phases fertiles ?

Booster sa fertilité naturopathie

La méthode symptothermique

La symptothermie est une méthode qui permet d’observer le cycle menstruel de la femme de façon précise. En fonction de son objectif, elle pourra favoriser ou éviter une grossesse. Ou tout simplement mieux connaitre son cycle.

| Lire aussi : Symptothermie, con(tra)ception naturelle pour toute ?

Pour pratiquer, on fait corréler deux indices de fertilité qui sont sensation-glaire cervicale et la température. Les avantages de la méthode sont nombreux : fiabilité, autonomie, précision.

Une fois la méthode apprise de façon correcte, tu es libre d’adapter ton objectif. La liberté hormonale peut donc être envisagée en post-partum.
Finit les hormones de synthèses et les effets secondaires liés à la pilule ou autres contraceptifs.

On reprend donc les reines de sa féminité sacrée et on développe la confiance en soi. Cela implique également une communication claire et sincère dans le couple, votre partenaire est votre allié.

| Lire aussi : 4 étapes pour développer la confiance en soi grâce à la symptothermie

Dans le cas d’un projet de grossesse, on sera attentive à définir l’ouverture et la fermeture de la fertilité, ainsi que le jour de l’ovulation pour optimiser ses chances de conceptions.

Vous pouvez vous initier à la méthode symptothermique auprès de votre naturopathe si lui-même a reçu la formation, certains gynécologues mais rares sont ceux encore qui proposent cet outil, votre sage-femme, Doula ou bien une conseillère en symptothermie.

La méthode Billings

La méthode Billings consiste à observer et à ressentir ta glaire cervicale sécrétée par le col de l’utérus. A l’approche de l’ovulation ta glaire cervicale tend à se modifier, elle devient plus abondante, filante et transparente comparable à du jaune d’œuf. Son observation te permet de repérer le jour le plus fertile de ton cycle. Par conséquent tu pourras alors optimiser tes chances de conception.

| Lire aussi : Améliorer naturellement la glaire cervicale

Rapprochez-vous de votre gynécologue ou faites le choix d’être suivi par une sage-femme, une Doula. Un.e naturopathe sera à même de vous conseiller quel professionnel sera le plus compétent face à vos attentes.

Se libérer et guérir de ses blessures

Préparer sa grossesse naturellement, c’est aussi travailler sur notre psyché et nos émotions. S’inscrit dans nos cellules, les mémoires de nos propres blessures, traumatismes et expériences douloureuses. Mais aussi celles aussi héritées de nos parents et de nos ancêtres. Qu’à cela ne tienne, nous sommes tous névrosés (hystérie, obsession, angoisse, phobie…).

Pourquoi est-il important de faire son cheminement personnel avant tout projet de grossesse ?

Tout d’abord pour éviter toutes transmissions néfastes à ton futur enfant. Pour percer certains mystères, et/ou comprendre les souffrances qui te parasite au quotidien. Afin d’aller plus loin dans ton processus d’évolution, de développement personnel et spirituel.

Le mot thérapie est encore tabou dans notre société occidentale. Entends bien qu’il s’agit là de comprendre et de guérir avec empowerment pour une meilleure qualité de vie ainsi que celle de ton enfant à venir. Tu peux te rapprocher d’un psychothérapeute, un praticien en Programmation Neurolinguistique, un praticien énergétique ou tout simplement t’initier à un cercle de femme proche de chez toi. Va là où tu en as le plus envie.

Tu as tout à y gagner ! Même si cela peut faire peur d’aller fouiller dans les profondeurs de son âme et de sa psyché. Créer la vie, c’est créer un petit être de chair et de sang mais pas que, ton bébé ressentira et se construira sur les schémas existentiels présents. Il recevra une part d’information que toi-même tu auras reçu. Il s’avère que si il y a eu des “manques” et que tu t’es construits sur les blessures des générations précédentes alors ton enfant sera sans doute également marqué par celles-ci.

Pratique une activité physique pour préparer sa grossesse naturellement

Pré conception globale grossesse

Outre le stress et les angoisses que tu peux ressentir à l’approche d’une grossesse, il est conseillé de pratiquer une activité physique régulière. Tu accroîtras ainsi ton bien-être émotionnel et ta forme physique pour une santé globale.

Yoga

Préparer sa grossesse naturellement avec le yoga apporte de nombreux sont les bénéfices.
Physiquement : renforcement des muscles et des articulations, meilleure souplesse et meilleure posture.
Psychologiquement, le yoga te permet d’avoir une meilleure gestion de tes émotions, booste ta concentration, et te permet de vivre plus pleinement l’instant présent.

Méthode de Gasquet

Pour préparer ton accouchement, la méthode Gasquet te permet de réaliser des exercices corporels en lien avec la respiration (étirements, massages, suspensions…). Elle te permet d’adopter différentes postures afin de soulager tes douleurs. Ainsi que de découvrir les positions physiologiques les plus adaptées pour l’accouchement.

Cohérence cardiaque

La cohérence cardiaque est une pratique de respiration qui permet la gestion du stress et des émotions. Elle a de nombreux bénéfices tels que l’augmentation de certaines hormones. Par exemple, comme l’ocytocine (hormone du bonheur), ou les endorphines, pour une meilleure gestion de la douleur. En pratique ? L’idéal est de faire 6 respirations par minutes, pendant 5 minutes et 3 fois par jour.

Méditation

La méditation a de nombreux bienfaits. Elle permet de réduire le stress et les angoisses. Mais elle aide aussi à se débarrasser de nos mauvaises habitudes, d’accroître nos capacités de concentration et de mémorisation. Il existe des méditations à privilégier lors de parcours PMA (mon arbre pour la vie).

Pour aller plus loin…

Voici quelques références d’ouvrages et autres que je te conseille, si tu souhaites approfondir les sujets précédents :
La Cuisine des Lunes, Marjorie Malgras
La Naturopathie au service de la périnatalité, Diane Bolduc-Boutin. Il est malheureusement plus édité, et quasi impossible à trouver en France. Rapprochez vous de l’auteur.
Concevoir un enfant, approche naturopathique de l’infertilité, Samuel Franco
Sagesse et pouvoirs du cycle féminin, Marie Pénélope Pérés et Sarah-Maria Leblanc