Comment fabriquer un shampoing naturel ?

Tu veux bannir les cosmétiques industriels pour préserver ta santé de femme et la planète, mais tu ne sais pas encore comment fabriquer un shampoing naturel ? Je te montre comment adopter une nouvelle routine capillaire 100% naturelle, sans perturbateurs endocriniens (PE), ni même de shampoing… mais avec des plantes !

Dans cet article, tu apprendras comment sélectionner tes poudres de plantes et tes huiles essentielles pour confectionner ton shampoing maison. Je te partage également ma recette facile et rapide de masque fortifiant pour les cheveux, idéal avant les règles ou après une grossesse.

Féminin Naturel dans tes cheveux !

Les produits chimiques ne sont pas rares dans les cosmétiques conventionnels. D’ailleurs, beaucoup de shampoings du commerce contiennent encore des perturbateurs endocriniens (PE). Ces substances peuvent perturber le bon fonctionnement de ton système hormonal : ils dessèchent les cheveux et dérèglent la production de sébum.

Mais heureusement de nombreuses alternatives naturelles et zéro déchet existent pour une chevelure de rêve. Voici comment fabriquer ton shampoing naturel en deux temps, trois mouvements.

Les plantes qui lavent naturellement tes cheveux

Quelle plante choisir ?

La saponaire officinale est utilisée en phytothérapie pour lutter contre les dermatoses, en usage externe, en tant que produit lavant. Elle procure un lavage doux qui est conseillé aux personnes souffrant de dermatoses du cuir chevelu. Elle est très riche en saponines !

Le lierre grimpant est très connu pour réaliser sa lessive car il contient également beaucoup de saponines… On peut l’utiliser pour fabriquer facilement un shampoing.

La bardane détient aussi des propriétés intéressantes. Sa racine est riche en saponines : elle va nettoyer et purifier le cuir chevelu. Cette plante est idéale pour traiter tous les problèmes du cuir chevelu gras, avec ou sans pellicules. La bardane est utilisée aussi chez les personnes qui souffrent de chutes de cheveux ou de psoriasis.

Le shikakaï est une plante ayurvédique riche en saponines végétales. Il est nettoyant, il lave les cheveux et le cuir chevelu en douceur. Il redonne brillance et force aux cheveux, il favorise la pousse des cheveux et limite la formation des pellicules.

Le rhassoul quant à lui est une argile lavante riche en saponines utilisées depuis des centaines d’années au Maroc. Il nettoie et dégraisse les cheveux avec douceur. Il est adapté à tous les types de cheveux, les cheveux gras ayant des pellicules.

Astuce : Tu trouveras certaines de ces poudres chez Henné Indigo & Compagnie ou chez Radico

Pourquoi les shampoings en poudres naturelles sont-ils efficaces ?

Certains végétaux produisent des saponines : des molécules qui ont la propriété d’être tensioactive, c’est à dire lavante et moussante. Les saponines vont faciliter l’élimination des impuretés de notre cuir chevelu en les décrochant.

Les lécithines sont des molécules à la fois hydrophiles (miscible dans l’eau) et lipophiles (dans l’huile), elles ont donc la propriété d’émulsionner. Pour laver, les lécithines vont émulsionner le sébum du cuir chevelu et l’eau, facilitant ainsi le retrait du sébum en douceur.

Hydrater naturellement tes cheveux

Les plantes hydratantes produisant des mucilages

Les mucilages sont des substances végétales qui vont gonfler au contact de l’eau pour former un gel à la consistance parfois visqueuse ou collante. Ils sont utilisés en tant que lubrifiant, laxatifs, et dans les cosmétiques pour la peau et les cheveux. Ces mucilages vont gainer nos cheveux et remplacer les silicones : ce sont de fabuleux ingrédients hydratants, également dotés d’un pouvoir émollient.

Quelles plantes hydratantes choisir ?

Voici quelques plantes produisant des mucilages : les graines de lin, l’aloé vera, la racine de bardane, la racine de guimauve, la bourrache, l’hibiscus ou encore la mauve !

Comment enrichir ton shampoing naturel ?

Les plantes qui soignent nos cheveux (cheveux gras, pertes de cheveux, pellicules…)

| Lire aussi : Perte de cheveux après la grossesse : soins naturels et zéro déchet

L’ortie piquante renforce et fortifie les cheveux et aide à combattre la chute des cheveux tout en donnant du volume. Elle régule le sébum pour les cheveux gras et apaise les états pelliculaires.

Le romarin officinal régule la production de sébum, favorise la croissance des cheveux et tonifie le cuir chevelu.

Le neem est une plante ayurvédique ayant des propriétés purifiantes et détoxifiantes. Il est antifongique et antibactérien et renforce et favorise la croissance des cheveux. Il lutte contre les pellicules et les démangeaisons (psoriasis). C’est un anti-poux naturel !

La sauge officinale tonifie le cuir chevelu, aide à la repousse et apporte e la brillance. Elle va stimuler la pousse de cheveux tout en régulant les excès de sébum.

Les huiles essentielles pour sublimer nos cheveux

Voici quelques huiles essentielles que tu pourras utiliser selon les propriétés dont tu as besoin :

Fortifiantes : huile essentielle de Cèdre de l’Atlas, huile essentielle de Bay Saint Thomas ou Gingembre.

Antipelliculaires : huile essentielle de Tea Tree, Palmarosa, ou Cèdre de l’Atlas.

Psoriasis du cuir chevelu : huile essentielle de Géranium Rosat ou Tea Tree.

Cheveux gras : huile essentielle de Cèdre de l’Atlas, Bergamote, Palmarosa, Pamplemousse ou Gingembre.

Cheveux ternes : huile essentielle d’Ylang Ylang, de Lemongrass, Palmarosa ou Bois de Rose.

Cheveux secs : huile essentielle d’Ylang Ylang, Géranium Rosat ou Lavande Vraie.

Comment fabriquer son shampoing naturel avec des plantes ?

Tu as les cheveux qui regraissent vite ? Plus on lave nos cheveux et plus ils ont besoin d’être lavés ! Pour sortir de ce cercle infernal et donc espacer les shampoings, je te propose de réaliser un masque lavant qui va chouchouter tes cheveux tout en les lavant en douceur.

Tu as besoin d’une poudre de plante qui lave + une poudre hydratante et/ou gel d’aloe vera ou de lin + une HE de ton choix

Recette de masque lavant fortifiant :

– 3 cuillères à soupe de rhassoul
– 1 cuillère à soupe de poudre d’ortie piquante
– 1 cuillère à soupe de poudre de racine de guimauve
– 1 cuillère à soupe de gel d’aloe vera
– 2 gouttes d’HE de Cèdre de l’Atlas

Mélange le tout dans un bol en ajoutant de l’eau tiède jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Pour l’appliquer, il suffit d’étaler ce masque sur tes racines mouillées en procédant à un petit massage du cuir chevelu. Laisse poser 5 à 10 minutes puis rince tes cheveux. Et voilà le tour est joué !

Attention : toutes ces poudres sont très volatiles et peuvent irriter tes voies respiratoires. Je te conseille vivement de préparer ton masque lavant dans une pièce ventilée et en portant un masque.

Tu sais comment fabriquer ton shampoing naturel ou tu viens de tester ? Viens partager ta recette et tes astuces pour ta routine capillaire naturelle sur le groupe Facebook !

Eva Fauconnier

Bonjour ! Je m’appelle Éva, je suis passionnée par l'écologie et le fait maison depuis une dizaine d'années dans le but de réduire mes déchets, et d’avoir une approche la plus naturelle possible. Je me passionne pour les cosmétiques DIY et autres tambouilles !