L’huile essentielle de Palmarosa est-elle contre-indiquée pendant l’allaitement ?

La précaution, c’est bien. En matière de grossesse et d’allaitement, c’est encore mieux. Mais véhiculer des informations fausses comme je le vois parfois sur les réseaux sociaux, c’est moins sympa. Une bonne fois pour toute : palmarosa et allaitement sont-ils compatibles ?

femme allaitante

Huile essentielle de palmarosa et grossesse

| Lire aussi : Palmarosa, une Huile Essentielle pour les femmes

Il est vrai que cette huile essentielle contient beaucoup de géraniol (80%). Cet actif aromatique est utéro-stimulant ou utéro-tonique, ce qui veut dire qu’il va faire contracter l’utérus. Logiquement donc, son emploi est complètement contre-indiqué pendant la grossesse. Nicolas, mon ami et formateur Naturorama a pu témoigner avoir vu des femmes enceintes avoir des contractions en sentant simplement de l’huile essentielle de palmarosa. Prudence, donc, quand le moment d’accoucher n’est pas encore venu.

Pendant l’accouchement bien sur, si votre sage-femme vous le permet, vous pourrez utiliser cette huile essentielle pour rendre le travail plus efficace.
Mais le bon dérouler de l’accouchement ne repose pas non plus sur l’utilisation des huiles essentielles et si cette étape vous ramène trop dans le mental, c’est complètement OK de le squeezer.

Huile essentielle de Palmarosa et allaitement

Lorsqu’on allaite, il y a bien sur quelques huiles essentielles qui sont tout à fait contre-indiquées. Selon le besoin, on pourra consulter son/sa naturopathe pour trouver des alternatives saines et naturelles.

Sur les réseaux sociaux, je lis souvent que cette huile essentielle est contre indiquée pendant l’allaitement. Et bien… non, elle ne l’est pas. Le géraniol est utéro-stimulant mais pas toxique.
On pourra tout à fait envisager de l’utiliser par voie cutanée mais on veillera à bien se laver les mains, éviter la poitrine. Bébé n’a pas besoin d’un shoot de Palmarosa 😉


Selon l’usage (soin de la peau, activité anti-infectieuse), on pourra préférer des huiles essentielles plus douces si l’on préfère, surtout pendant les tranchées. Mais après plusieurs semaines ou mois d’allaitement, pas de problème avec l’usage de Palmarosa. De même, si votre déodorant est composé à 1 ou 3% d’huile essentielle de Palmarosa et que vous le supportez bien, ce n’est pas la peine de le remiser au placard !

Fermer le menu